Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Articles Récents

24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 05:15

Pour une fois ce n'est pas moi qui ai écrit cet article sur mon blog... En effet, c'est un pote argentin, j'ai nommé Sacha, qui s'est chargé de faire la chronique de la revanche France-Argentine. Un exercice difficile qui s'est avéré être une complète réussite. Vous comprendrez de ce fait à quel point le football est important en ces terres du bout du monde...:

"Mes amis, comment la plupart de vous devez savoir, cette dernière

weekend un nouveau affrontement s'est passé entre l'Argentine et

La France.... un affrontement de 2 géants.

 

franciaVsArgentina

Le résultat incroyable est seulement comparable avec l'histoire de

qu'est-ce qui s'est passé pendant le match.

 

Sur cette pièce de terre déjà oubliée appelée "Saavedra", nous nous

trouvons face à face contre les troupes de l’ennemi sur le glorieux

champ de bataille où jadis autant gladiateurs du foot versèrent des

larmes de douleur et saignèrent des multiples blessures.

 

P1050028

 

Ici, où les personnes traversent à l'historie, sur le même champ

qui vit si grandes exploit de ces qui ne seront jamais oubliés, de

ces qui sont déjà immortels dans les mémoire des gens ... ici, nous

nous trouvons.

 

Maradona, Platini, Pelé, DiStéfano, Ronaldo, Beckenbauer, Cafú,

Zidane, Spontón.... c'est le terrain sacré où les hommes jouent

leur fierté et ils défendent l'honneur de leur patrie et drapeau.

Oui... ce terrain est sacré.

 

Et ici même, sous le ciel gris, nous sentons le coup des gouttes

qui tombent sur nos corps sués dû à l'anxiété et l'adrénaline, qui

court dans nos vaines avant de la bataille. Personnes n'ont des

peur, pour nous qui portent les couleurs et l'espérance de notre

pays, ça n'est pas une option possible. Nous sentons seulement la

passion pour commencer à lutter, l'expectatif de voir qui est le

meilleur. Nos sens sont hypersensible maintenant, et le temps

avance très lentement pour nous pendant que depuis des tribunes de

ce cirque romain, la vitesse ne pas permettre distinguer qu'est-ce

qui se passe.

 

Le match commence. À l'instant, les chevaliers d'armure bleu

prennent le contrôle de l'arène, en faisent une claire démonstration

de supériorité. Le ballon commence à traverser le terrain entre

les lignes de la défense albiceleste comme un couteau se glisse sur

le beurre.

 

Rapidement, le gardian des terres de sud du monde devient en une

figure impénétrable pour l'infanterie du vieux continent. Il est

dernier écueil pour arriver à la terre promise et les rêves de

gloire et richesses.

 

En utilisant de toute sa intelligence et toutes ses ressources, le

général des courageux qui sont claires dominants du terrain mais

qui ne sont pas capables de vaincre la résistance infatigable du

héroe céleste et blanc, déploie sa cavalerie sur les flancs de

l'ennemi. Ces guerriers profitent de leur vitesse pour pénétrer une

fois après l'autre la faible résistance proposé, et ils obtiennent

les fruit de leurs efforts: sursaut le match est 2 à 0.

 

La tristesse envahit aux soldats du sud, qui commencent à écouter

une veuille chanson qui amène des rappels des vieux échecs. Il

résonne au fond en amenant du désespoir et de la frustration:

 

"Notti magiche

Inseguendo un gol

Sotto il cielo

Di un' estate italiana

E negli occhi tuoi

Voglia di vincere

Un' estate

Un' avventura in più !"

 

Dans un mouvement qui n'a pas l'air de cette rencontre, une ballon

perdu tombe derrière de la défense bleu, où il y a un jeune soldat

argentin qui était perdu dans le fracas du combat. Malgré son

surprise, il s'arrange pour se profiler à la face du gardian

francophone, et avec un coup de pied magistral, il obtient une

récompensa immérité jusqu'à ce moment-là.

 

Le panneau montrait un résultat de 2 à 1, mais la réponse ne s'est

pas fait attendre, et 5 minutes après les bleus avait récupéré

l'avantage: 3 à 1.

 

Malgré la résistance entretenue par le gardian, tout avait l'air

d'être perdu pour les patriotes de la terre libéré par José de San

Martín. Mais, pendant ces moments funestes est quand les héroes

apparaître.

 

Un lutteur de mil batailles était en attendant des ordres pour

entrer au terrain. Et cet ordre à été donné pendant ce moment

critique.

 

Avec son expérience, l'armée de l'Amérique du sud prit

le contrôle du milieu de l'arène sacré. Les chevaliers de la fleur

étaient stupéfaits avec la démonstration d'habilité de ce vétéran,

de ce survivant d'innombrable combats.

 

Incroyablement, près du fin du match, le score était 3 à 3.

 

Mais quand vous traque le lion, il se défend!!! Il fallut être la

chance, ou l'intervention divine ou qui sait quoi, mais les

descendants des mousquetaires manquèrent 3 très claire

possibilités d'égaliser les jetons. Et juste à ce moment-là quand

La France dominait le plus que jamais, le vétéran argentin invoqua

les anciens pouvoirs de "Claudio Paul Caniggia". Moitié dans l'air,

moitié sur la terre, il prit la ballon et avec une touché magique

depuis la porte de la zone de réparation il mit l'Argentine à la

tête: 4 à 3. Inespéré, certainement.

 

Le lion était moribond, la bataille était presque fini... mais il

fallait rendre son dernier effort. En 2 occasions ils étaient sur

le point d'éviter la défaite, mais de nouveau le gardian fit

l'impossible et les arrêta en montrant une grande forte mentale et

une volonté de fer.

 

Donc, ce qui semblait être une défaite démesurée pour l'Argentine

était sur le point de se transformer dans un miracle... mais quand

l'arbitre dit "dernière action", 2 braves attaquants français

échappèrent à la dernière ligne de défense argentine et, même pas

en avant de pareil gardian, put-l'Argentine éviter le nul.

 

Oui, le final à été nul... mais la gloire sera rappelée jusqu'à au

fin des temps."

P1050031                                       

Merci à celles et ceux qui m'ont manifesté leur reconnaissance et leurs remerciements quant à la vidéo publiée dans l'article précédent. C'est très gentil, ça fait plaisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article

commentaires

stephanie 24/05/2013 09:59


Ouah !!!!! impressionnant Sacha !!! Il peut être compteur d'histoire !!!


Bisous