Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles Récents

10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 07:12

 

Avant de commencer l'écriture de ce billet à caractère voyageur, je voulais adresser de spéciales pensées à ces personnes rencontrées ou revues en ces terres: Gwen Lugnier, Elo le Blanc, Terry Agator, Julien Leroux, Stuart Benson, Matt holloway, François Cuvelier, Balthazar Delegue, Sylvain Neveux.

Il est tôt en ce samedi d'avril, le jour se lève tout juste. L'air est frais et l'atmosphère est pourtant poussiéreuse. Je prends un taxi pour me rendre à la gare de bus de Ratnapark. Une grande agitation bouscule les gens. Un concert cacophonique est donné entre les klaxons, les vendeurs de fruits à vélo, les jeunes rabatteurs qui annoncent la destination de leur bus... 10h plus tard, je suis à 180km de là, à Jiri. Des routes chaotiques et néanmoins dangereuses ont été légion sur la totalité du trajet... c'est le début d'un périple en solo qui s'avérera être une véritable réflexion personnelle. Le lendemain je commence à marcher après avoir lu ceci sur un mot collé à une vitre de l'auberge:
[...] marcher parce que "l'Essentiel" se perçoit mieux dans l'effort, le silence et le solitude.[...]

À cette altitude, je trouve sur mon chemin des monts verdoyants parfois surpeuplés de rhododendrons fleuris et de cultures céréalières en terrasse. Plus haut, ils font place aux forêts de pins où les aigles et autres vautours virevoltent et tournoient aux dessus des arbres. Faune et flore Himalayenne ravissante. 
Le dénivelé se veut rude mais la beauté des paysages captent largement plus mon attention que l'effort que mon corps est en train de fournir. Le terrain n'est pas toujours agréable car raviné par les mules qui transportent des vivres et les bouteilles de gaz dans toute la vallée. Tantôt des pierriers tantôt de longs ponts suspendus, la concentration est requise pour éviter toute déconvenue.
Je ne croise quasiment personne sauf dans les villages où je décide de m'arrêter pour la nuit. Les jours se succèdent et ne se ressemblent pas. J'enchaîne les kms grâce au Dal Bhat* quotidien, souvent même aux 2 repas. "Dal Bhat power 24h". (*plat népalais à base de riz, légumes et soupe de lentilles)

Plus je m'enfonce dans la vallée du Khumbu où l'altitude augmente, plus la luxuriante végétation fait place à de la rocaille et les sentiers désertés sont désormais piétinés par des troupes de touristes venus bien encadrés pour aller voir le toit du monde.
Je croise beaucoup de porteurs, sherpas pour certains, qui portent des paquetages impressionnants pouvant atteindre les 70kgs! Les yaks ne sont pas rares non plus dans les parages quand il s'agit de porter plus. Croisé un troupeau sur un pont suspendu à plus de 80m de haut apporte sa dose d'adrénaline. Soudain, j'entends des clochettes aux loin, qui se rapprochent rapidement... c'est alors que déboule un chevalier sauvage sur son destrier. Il a fier allure, l'instant est hors du temps et appréciable.

Je fais une étape, quasi obligatoire, dans la capitale du pays sherpa: Namche, véritable amphithéâtre naturel. Cette nuit à 3500m d'altitude est nécessaire pour s'acclimater avant de s'engouffrer dans le sanctuaire de Sagarmatha qui loge les plus hauts monts de la planète. 
Le lendemain, je parcours quelques centaines de mètres et enfin se dévoilent ces monstres enneigés de plus de 8000m! Je reste sans voix devant ce spectacle. C'est somptueux.

Puis vient le jour du point culminant de cette longue marche de 150km. Je bifurque à l'Est dans la vallée de l'Imja Khola et laisse ainsi l'autoroute du trek derrière moi. Seul, à nouveau, juste quelques yaks se nourrissent paisiblement dans cette prenante quiétude. Je marque mon passage en construisant un cairn. Les derniers 700m de dénivelé positif m'amènent devant cette icône locale... l'Ama Dablam. Je suis à son pied, mon coeur palpite, je prends de grandes inspirations puis je la regarde d'en bas à 4600m, elle me regarde d'en haut à 6856m, rien ne nous sépare. Je regarde ses arêtes, de massifs séracs, les moraines du glacier de Mingbo et le sommet de l'Ama Dablam où l'on peut presque voir l'atmosphère se clarifier... du silence et de la beauté au naturel, voilà ce qu'il se passe à ce moment là.

Certes des personnes sont derrière moi dans les tentes. Ils se préparent à l'expédition pour atteindre le sommet dans quelques jours... Ils sont 2, les 10-12 autres ont pris de l'avance et progressent déjà sur la montagne. J'échange quelques mots avec l'un des 2 qui fait sa lessive dans le ruisseau. Il est australien. Il se propose gentiment de me prendre en photo pour immortaliser mon humble victoire de trekker. (Dédicace aux copains bourguignons qui ont parcourus un petit bout des Andes avec moi il y a 1 an et demi: popote ch et Yann marchand)
Puis je lui pose quelques questions techniques quant à l'approche du pic. 
L'arète Sud-Ouest sera empruntée, puis 3 camps de base à installer à des altitudes différentes  sur des espaces très réduits. Je suis en admiration devant ces gars qui ont, au delà des connaissances techniques, un courage impressionnant. 
Je pense alors à tous mes amis grimpeurs et montagnards : Gwen Lugnier, Jones bertoux, Mathieu Trudeau, Xavier Méon, Elodie le Blanc, Cassi Fink, Flo Medina, Raf Viellard.
Comme le veut la coutume aux camps de base et sur les sommets, j'accroche des drapeaux népalais afin que le vent souffle sur nos chemins les bonnes énergies qu'ils contiennent.

Je me redirige plus bas dans la vallée pour prendre l'avion 2 jours plus tard à 40 km de là. Une redescente sur un nuage, le physique entraîné, le souffle habitué, le moral renforcé...
Les bénéfices d'une petite balade dans la vallée du Khumbu...
Je laisse derrière moi les Himalayas et le peuple sherpa avec un vol digne des aventures d'Indiana Jones!

Avant de terminer ce récit, une dernière pensée également pour une légende de l'alpinisme, Ueli Steck (1976-2017), qui a perdu la vie dans ces montagnes de l'Everest pendant mon trek.

 

PS: La qualité des photos n'est pas bonne, je m'en excuse, j'ai fait au mieux.

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 05:26

La poste tardant un peu, je vous donne quelques nouvelles.

Pouvoir retrouver un ami avec qui tu as déjà parcouru quelques kilomètres à vélo au Vietnam, au Laos, au Sri Lanka... est une fameuse combinaison du voyage et de l'amitié. Une petite visite chez lui s'imposait donc. Ainsi qu'un bon p'tit tour à vélo ensemble pendant quelques jours dans une nouvelle destination pour ma part jusqu'alors inconnue.

Embarquez avec nous! C'est beau cet endroit, tel un retour dans le temps de la meilleure façon qui soit.

À bientôt pour d'autres images...

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 00:12

Pas de texte ou presque puisque déjà bien assez de temps pour faire ces foutues vidéos. Simplement un infini merci à mon ami, mon bro... j'ai nommé Klapish! Du bonheur, du gros!!! Bien sûr un grand merci à Reiko et toute la troupe!

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 04:45

Délaisser une belle île pour une autre tout aussi surprenante, c'est loin d'être une corvée, c'est une découverte supplémentaire. Voir, sentir, toucher, goûter, écouter... dans un endroit jusqu'alors inconnu. Ainsi se défini le voyage.

Une rencontre heureuse qui nous a conduit à partager un bout de chemin ensemble. Depuis peu, je fais figure de petit vieux lors de mes arrêts dans les lieux de logis. Alex a embarqué... ou plutôt a décidé de m'accompagner dans ma façon de vivre le voyage. Il m'a écrit ces quelques mots après son départ...

   [...] Me has regalado una experiencia maravillosa que jamas olvidare, me has cuidado como a tu hermano pequeño desde el primer dia, me has hecho aprender muchisimas cosas y crecer como persona. Por ello y mas, te estare siempre agradecido.

Se que lo haras, pero sigue siendo como eres, porque eres realmente especial[...]       

Plus tard, c'est une amie qui m'a rejoint pour de chouettes retrouvailles. Entre mopette, bateau, van... voir plus de Palawan a été plaisant et dépaysant.

Une courte vidéo, de très belles photos mais avant tout 2 amis sur la route de la vie de voyage qui est la mienne.

Merci à eux 2 pour ces purs moments.

Régalez vous les yeux. Moi je garde des souvenirs inoubliables. La route continue...

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 10:27

Puisque les cartes postales se font visiblement désirées et que le temps passe vite, voici donc quelques images de ce début de voyage où il fait bon se promener.
Cet endroit où les hommes vous appellent "frérot" et les femmes vous disent "amour", on sent l'affection et l'entraide dans les échanges. J'ai bien fait de démarrer par ici!
Inutile de vous préciser la destination, vous allez vite comprendre où je me trouve dès les premières photos.

Gratifié par bon nombre de mon aptitude à parler la langue usitée dans ces contrées, il est plus facile de communiquer avec le peuple et comme dirait un ami auvergnat: c'est ça qu'c'est bon!

Bravo aux 2 seules personnes qui avaient trouvé la destination.

A bientôt à toutes celles et ceux qui voudront se joindre à moi sur les routes du monde. Spontanéité, laisser vivre et improvisation seront au programme.

Besos a todas y todos

La vida es un viaje, disfruta el trayecto

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 18:01

Voilà donc 2 semaines que je parcours, à faible allure sur mon vélo, ces paysages fantastiques comme en atteste ces quelques clichés pris le long de la route.
Fidèle à sa réputation, ce pays que je voulais tant voir depuis longtemps m'apporte une certaine tranquillité de l'esprit et la bonne humeur environnante. Le soleil aidant à la floraison des rires et sourires redonne, avec certitude, du baume au coeur. Cependant l'esprit un tant soit peu torturé, le corps rappelle à l'ordre et me sanctionne d'une violente tendinite au genou (séquelles de l'accident de décembre) Ainsi, mouvements plus souples et évitement des montées trop rude pour la suite.
En attendant des nouvelles postales pour beaucoup d'entre vous (sauf perte des services postaux) le suspense reste entier.

Un petit moment de diaporama en musique verra peut-être le jour, sans promesse aucune mais est-ce bien si important à l'arrivée? 

Puisque le bonheur des siens fait intègrement parti de votre propre bonheur, partagez!

Not all those who wander are lost...

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 00:25

Bonjour à toutes et à tous. La reprise de ce blog se fait donc en ce 1er janvier 2017. Une bonne occasion pour moi de vous souhaitez une excellente année  remplie de santé et de bonheur.

Personnellement, je me pose la question de savoir si cela est vraiment un nouveau départ après une année 2016 très difficile sous plein d'aspects.  Car même si nous regardons chacun des directions différentes, nous cherchons tous la même destination; le bonheur en grand, n'est-ce pas?


365 opportunités pour l'atteindre s'offrent à nous...utopie certaine! La vie nous apprend qu'il y a des hauts et des bas, joies et chagrins s'entremêlent, l'important réside dans le fait de minimiser les mauvais moments. Lorsqu'ils se présentent, il faut avoir assez de mental,  non pas pour les occulter, mais pour relativiser. Rude me direz-vous? J'en conviens. Ainsi soit-il, cependant le soutien de l'entourage rassure. Merci à celles et ceux qui ont été là. Entre présence, visites, pensées et petits mots... ce sont tant de petites attentions qui aident à avancer.
Se sentir seul à l'autre bout du monde est une nouvelle sensation mais peut-être se voudra-t-elle salvatrice...pépé m'aurait dit avec certitude et tout son aplomb "qui vivra, verra!" ou encore "qui ne tente rien n'a rien".   

Solution? Erreur ou réussite?..


Quoiqu'il en soit je ne vous oublie pas dans ce périple que je commence aujourd'hui et mes pensées vous reviennent.

J'ai reçu un récent cadeau où il y est noté "today is my day"... le genre de phrase que l'on regarde tous les matins et qui, aussi bête cela puisse paraître, aide à se donner du courage pour avancer et ainsi se donner les moyens de vivre mieux.

C'est sur ces belles paroles que je vous laisse commencer cette année 2017. En attendant un article plus orienté sur l'évasion, d'aussi loin que je sois je vous embrasse et vous remercie du fond du coeur pour votre soutien ces derniers mois.     

Chuc Luc Nam moï, happy new year, feliz año, bonne année 2017... hauts les coeurs, il fait 30℃ et j'ai la grippe! Propre!   

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 13:38

Après 6 mois d'absence... vraiment pas la tête à mettre à jour ce blog. C'est une vidéo relatant du bon travail avec mon ami Jo durant l'été 2016 qui vient de s'en aller. Un grand merci à lui pour tous ces bons moments. Dédicace à toutes celles et ceux qui, comme moi, ont un boss en or!!!

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 11:40

Suite au rassemblement national organisé par Gropote et la pétition signée par 200 482 personnes (bravo pour le nombre, bonne référence! ;-), je me dis que pour les 5 ou 6 personnes qui laissent des commentaires ou du moins consultent les articles, je peux encore écrire un petit peu sur ce blog...

Je vous propose des images montagnardes en France en compagnie de bons amis. J'espère que celles et ceux qui la verront seront ravis.

Les passages au ralenti dans la vidéo ont été utilisé pour des raisons de vitesses excessives par l'ami chuck ou encore appelé "the bullet" ou "the rocket"!

Merci encore à mon ami Gwen pour l'invit' chez lui. Depuis les montagnes népalaises aux pentes des Alpes en passant par les canyons ardéchois...mon pote, c'est quand tu veux sur Toulouse!

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 12:32
date commémorative

Le 18 janvier 2006 commençait pour moi une expérience...10 ans après je me rends compte que ma vie s'est articulée autour de mes voyages. Aujourd'hui encore cette façon de vivre m'anime toujours avec la même intensité.

Ce blog, également, fête presque ses 10 ans. D'ailleurs si ma manière de voir les choses à travers les pays du monde entier demeure inchangée, l'envie de continuer ce blog en revanche s'est un peu fanée avec le temps. Conséquence directe des consultations moins fréquentes qu'auparavant.

Ainsi, en direct de Rancagua au Chili, cet article est donc le dernier d'une longue liste. En guise de clôture, j'ai essayé au mieux de retracer, en 3 minutes 30, 10 ans sur les routes avec des photos de visites, de retrouvailles, de rencontres autour du monde...Parce qu'au delà de la découverte de l'inconnu en général, c'est bel et bien le partage avec les autres qui renforce l'intérêt du voyage.

Merci à celles et ceux qui ont suivi avec assiduité ces pérégrinations qui sont les miennes, à celles et ceux qui les ont alimentées de près comme de loin. Marie en Australie, Vincent à Hanoï, à Kashima, Stéphanie a Bali, aux Philippines, Freud en Calédo, Grrpote au Maroc, autour du Japon, Jijier à Okinawa, Audrey en Islande, ma mère au Canada, en Irlande, Crevette à San Francisco, Julien à vélo au Sri Lanka, au Laos, HsioQ à Taïpeï, Sophie à Dublin ou encore Tokyo et Genève,Jean-Guy Et Champote rencontrés au Laos, revus en Bourgogne et au Pérou, Klapish en Inde, en Norvège, Vincent et Amélie en Argentine, Gwen et Elo au Népal, en Ardèche, Terry au Nicaragua, dans les Annapurnas, Mat en Nouvelle-Zélande, en Malaisie, aux USA, Boris et Nati au Chili...La liste est longue et mes souvenirs sont innombrables. Ce blog s'arrête mais le voyage continue...

Je m'atèle, au plus vite, de façon plus intense à l'écriture d'un livre qui retracera toutes ces péripéties.

Restez en forme, profitez à fond et à l'occaz...voyagez!

Je vous embrasse

ZuZu la gratouille

Repost 0
Published by zuzu
commenter cet article